De l’animal à l’activité économique

L’élevage de vaches laitières

Notre programme de promotion de l’élevage consiste à faire don aux mères de familles de deux vaches laitières et deux veaux, avec interdiction de les vendre ou les abattre pendant une période de 24 mois [1].

Au bout de 24 mois, lorsque chacune des deux vaches met bas, la bénéficiaire doit rendre à l’association une vache et son nouveau-né. Ceux-ci sont destinés à une nouvelle famille, qui recevra à son tour deux vaches et deux veaux dans les mêmes conditions.

Des années plus tard, nous constatons l’impact économique considérable du programme pour ces mères et la vie de leurs familles. Le lait produit par ces deux vaches sert avant tout à nourrir les enfants. Le surplus de lait ou de fromage peut également être vendu.

Mais surtout, les familles peuvent vendre des petits veaux mâles à intervalles réguliers, ce qui leur permet de scolariser des enfants à l’université, de couvrir des soins médicaux ou une hospitalisation, de meubler la maison, de se lancer dans une activité agricole ou de diversifier leur cheptel.

Déjà plus de 400 familles !

A ce jour, plus de 400 familles ont déjà bénéficié du programme. Le succès est au rendez-vous dans plus de 90% des cas.

Par succès nous entendons les femmes qui ont parfaitement respecté les conditions du programme, continué à multiplier leur bétail par la suite et qui ont su gérer intelligemment cette source de revenus à long terme.

Mieux, nous constatons que certaines femmes entreprenantes sont parvenues à construire de véritables petites fermes (jusqu’à une trentaine de têtes de bétail en dix ans).


D’autres femmes ont préféré, après plusieurs années, se séparer de leurs animaux pour développer d’autres activités : nous avons vu cette année une femme reprendre ses études et trouver un travail salarié ; une autre a permis à ses deux enfants prothésistes d’ouvrir un cabinet ; plusieurs se sont lancées dans un commerce de proximité, etc.

Des abeilles à (micro)crédit

Depuis 2011, nous avons également lancé un programme de micro-crédit destiné à l’apiculture. Nous prêtons sans intérêts 500€ pour l’achat de 10 ruches, et attendons un remboursement à 12 mois, une fois le miel vendu – sachant que chaque ruche permet de récolter environ 15kg de miel tous les 6 mois, qui se vend autour de 3.000 drams/kg.

Notre connaissance de la région nous a permis de sélectionner avec soin les apiculteurs pouvant en bénéficier. Il est d’ailleurs à noter que ce programme est ouvert aux hommes.


[1] Une variante du programme consiste à donner 1 vache et 1 veau ; avec retour du veau après 24 mois